A travers une image plasticienne mettant l’accent sur les espaces qu’elle rencontre et ceux qu’elle recrée,c’est une certaine poésie du réel qu’elle nous propose.

Inspirée par les relations que l’Homme entretient avec notre paysage contemporain et captivée par les mutations vécues par notre société, elle déchiffre et étudie nos codes pour en proposer une vision sensible. Passionnée par l’étude de nos mythologies, ce sont les objets, les formes, les volumes, les couleurs, les gestes, qui sont les matières premières à la création de ses projets. Elle recrée avec ces éléments issus du réel, ses propres espaces, plus personnels, plus métaphoriques ou chaque élément est renversé. A la fois picturales et sculpturales, c’est vers une certaine abstraction que ses images s’engagent dans une nouvelle archéologie de nos codes contemporains.

C’est au Beaux Arts de Paris, au Otis College of Art and Design de Los Angeles et à l’École des Gobelins qu’elle développe sa pratique plastique ou ses projets se veulent transversaux mêlant installation, performance et image et anthropologie du réel.

Elle réalise des expositions, résidences et concours en France et à l’étranger comme le 104,la Cité Internationale des Arts, le festival de photographie de Arles, le Musée d’art contemporain de Bangkok, le Onishi Studio au Japon, le parcours Saint Germain, les Voies Off de Arles, le Mois de la Photo en 2017, le Festival de la Jeune Photographie Internationale de Niort en 2018 ou elle réalise une résidence, le Palais Galliera en 2018, le Arezzo Photographie festival en Italie en décembre dernier ou encore le Salon Révélation au Grand palais en 2019. On la retrouvera à Arles en Juillet 2019 pour l’exposition FotoHaus et à Paris en Octobre pour une exposition lors des Promenades Urbaines à Paris.

Elle comme compte parmi les 30 Under 30 Womens Photographers en 2015 et remporte différents prix comme la Bourse du talent, le Prix Picto, le Prix des Directeurs de création et est finaliste de prix tel que l’Académie des Beaux Arts ou la résidence BMW.

Through a mixed-mediaimage that focuses on the spaces she encounters, or the ones she recreates,Laura Bonnefous offers us a poetic depiction of reality.

Inspired by therelationship that mankind maintains with our contemporary landscape, but alsocaptivated by the mutation our society goes through, she studies and deciphersour codes in order to depict them with sensitivity. She's fascinated by thestudy of humanity's mythologies. Objects, shapes, volumes, colours, andmovements constitute the raw material from which her projects come to life.Passionate about the study of humanity's mythologies, objects, shapes, volumes,colours and movement constitute the raw material from which her projects emerge.

These elements, producedby reality itself, enable her to materealize her own spaces : metaphoricaland personal universes. Spaces where everything is inverted. Both pictorial andsculptural, her work tends to abstraction, and thus, proposes a new archeologyof our contemporary codes.

She developped hermixed-media practice by studying at the Beaux Arts de Paris, the Otis Collegeof Art and Design of Los Angeles and Gobelins, l'école de l'image in Paris.There, she nurtured her vision, giving her the keys to birth cross-disciplinaryprojects that mix installation, performance, image and the anthropology ofreality.

Laura Bonnefous takespart in exhibitions, residencies and contests internationally. She wasexhibited at the 104 in Paris, the Cité Internationale des Arts, the RencontresPhotographiques d'Arles, the Museum of Contemporary Arts of Bangkok, the OnishiStudio in Japan, the Parcours Saint Germain in Paris, and the Voies Off inArles. More recently, in 2017, she presented her work during Le Mois de laPhoto in Paris, but also at the Palais Galliera in Paris and the ArezzoPhotography Festival in Italy, in 2018. That same year, she participated in theFestival de la Jeune Photographie Internationale de Niort,  where she also undertook a residency. She waspart of the Salon Révélation in 2019. Her work is to be seen in July 2019 inArles for the FotoHaus exhibition, and in October 2019 for the Rencontres du10e Arrondissement in Paris.

She's part of the 30under 30 Women Photographers in 2015. She won different prizes, such as theBourse du Talent, the Prix Picto or the Creative Directors Prize. She alsoended up a finalist for the Prix de l'Académie des Beaux Arts de Paris and theBMW Residency.


Using Format